J'ai lu·Le coin Roman

Outsphere – Guy-Roger Duvert [SP]

L’histoire

Après avoir quitté une Terre mourante du fait des erreurs de nos sociétés, l’Arche, premier vaisseau à coloniser une exoplanète, arrive au bout d’un long voyage de 80 ans. Les colons sortent de leurs caissons cryogéniques et découvrent ce qui doit devenir un nouveau commencement pour l’humanité. Une nouvelle planète, un monde principalement végétal baptisé Eden. Les surprises se cumulent vite : la surface abrite une espèce primitive mais intelligente, des ruines prouvent l’existence de civilisations passées avancées, le système climatique obéit à des règles très particulières. Mais malgré tout cela, la colonisation commence de manière somme toute très classique, avec les traditionnelles oppositions entre militaires, scientifiques, civils. Mais tout change avec l’arrivée d’un nouveau joueur : un second vaisseau spatial arrive, quelques mois seulement après l’Arche. A son bord, des Terriens partis 60 ans plus tard, bénéficiant d’une technologie plus avancée, et eux même fortement modifiés génétiquement. Capables de se synchroniser et de communiquer télépathiquement entre eux, ils sont devenus une espèce fondamentalement collectiviste, que tout oppose aux traditionnels Terriens individualistes de l’Arche. Les deux peuples essaient dans un premier temps de cohabiter et d’apprendre les uns des autres, mais les obstacles rencontrés, le passé de la planète qui s’avère beaucoup plus riche et mystérieux que prévu, vont rapidement augmenter les tensions. Eden représente-t-il un nouvel espoir, ou au contraire la fin d’une civilisation?

Photo : Babelio
Synopsis : Livraddict

Mon avis

J’ai découvert la plume de Guy-Roger Duvert par le biais de backup que j’ai dévoré. Le synopsis de celui-ci me promettait une lecture tout aussi passionnante et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !

Dans ce roman, l’auteur nous projette dans un futur qui pourrait être le nôtre : la Terre devenant invivable, les hommes se sont lancés à la recherche d’un autre monde où s’installer. Il nous emmène dans un monde qu’il a créé pour nous, lecteurs et dans lequel on plonge totalement. Lorsque j’ouvrais le livre, je me retrouvais téléportée sur Eden, cotoyant les colons, vivant leur quotidien. Les descriptions sont efficaces et m’ont permis de vraiment bien m’imaginer ce monde et les découvertes des colons. J’ai aimé aussi le fait qu’Eden ne soit pas une Terre vierge, et le fait qu’elle recèle bien des secrets, que j’ai hâte de découvrir dans les tomes suivants.

Ce que j’ai également aimé dans ce roman, c’est que l’auteur met en avant ce qui constitue les fondements de notre humanité : nos émotions, nos passions, notre déraison. Nous y voyons également quelque chose qui ne pourra être éviter quelque soit le lieu où les humains s’installeront : la lutte pour le pouvoir, les oppositions de priorité (le militaire versus le civil par exemple), les divergences d’opinion, de celles qui font prendre des décisions irrévocables.

J’ai hâte de retourner sur Eden, d’y retrouver les colons et de savoir ce qui va leur arriver (mon chéri lit le tome 2 en ce moment, dès qu’il a fini, je m’y plonge !).

Je remercie Guy-Roger Duvert pour ce service de presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s