Teaser Tuesday

Teaser Tuesday (11)

Teaser Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire mis en place par MizB de Booksandabeat.
N’importe qui peut participer, il suffit de faire ce qui suit :
*Prenez votre lecture actuelle.
*Ouvrez une page au hasard.
*Partagez deux phrases de cette page.
*Attention à ne pas inclure de spoilers, ni trop donner d’information sur l’avancée du livre.
*Indiquez le titre et le nom de l’auteur afin que l’on sache de quel livre les extraits sont tirés.

Exceptionnellement, je vous mets trois extraits. Je n’ai pas publié de Teaser Tuesday la semaine dernière, et j’avais  envie de mettre à l’honneur les deux derniers livres que j’ai lus (ma lecture en cours étant Ce qui nous oppose) car ils m’ont fait passé de très bons moments !

 

Couv-Nebuleuse-immat-210x300

« Sans la brillance du crépuscule, ils auraient été plongés dans le noir au fond de cette grotte humide et le malaise qui régnait n’était pas dû au climat. L’homme leva vers eux des yeux d’où perçait l’envie de la contredire. »
(Chapitre 13, page 2, pagination Kobo pour Android).

 

CVT_Les-Chroniques-PER-Le-Commencement_9898

« Nous sommes lancés dans l’allée et distançons la horde qui sort du bâtiment par les portes et les fenêtres lorsque, le moteur du side-car s’étouffe pour nous laisser en rade à quelques mètres de la sortie du domaine. Je me retourne et vois ces sales bêtes qui continuent leur course redoublant d’efforts à la vue de notre immobilisation. »
(page 44, pagination Lithium pour Android).

 

41v6f1DLL-L._SX195_

« L’intercours de l’après-midi bat son plein et les couloirs sont tellement remplis que la foule m’englobe. La nuit quasi blanche que je traîne me rend aussi vaseuse que su j’avais bu de l’alcool et non du café depuis ce matin ».
(Première page du chapitre 9)

Source images : Babelio (couverture), entête (google image)

Publicités

4 commentaires sur “Teaser Tuesday (11)

  1. « Prends l’air d’un gars qui ne comprend pas, qui ne comprend jamais grand-chose. Pense à quelque chose de simple, pense à Hellebeaud, concentre-toi bien sur lui.
    – Ou aux vaches, dit Mo d’une voix inquiète. »
    Fred Vargas, »L’Armée Furieuse », p.240 (Ed. Viviane Hamy)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s