J'ai lu

Inalia (tome 1)

inalia1

Présentation

121 ans après le Grand Changement, l’Histoire de l’humanité a quasiment disparu. Le roi Richard de Lacour, monarque tyrannique, règne sur Inalia. Il est désormais temps pour lui de marier ses deux fils pour assurer le maintien de la couronne. Chez la marquise de Morvan, Pénélope, jeune servante de dix-sept ans, est depuis peu assignée au service de Laurine, la plus jeune des trois héritières du Manoir. Aux côtés de ses amies, Sylvia, Lucie et Christine, elle tente de survivre aux maltraitances et aux humiliations que leur infligent leurs maîtresses. Lors de la visite des princes au Manoir, Pénélope fait par hasard la connaissance de l’un d’eux, le prince Stéphane. Leurs interrogations quant au mystérieux passé de l’humanité pourraient bien les rapprocher…

(Editions mots-en-flots)

Ce que j’en ai pensé (Lu en août 2016)

J’avoue que ce qui m’a d’abord plu dans ce livre, ce fut la couverture. La quatrième a ensuite attisé ma curiosité. La proposition faite par l’auteur et sa maison d’édition de dédicacer les pré-commandes a fini par avoir raison de mes réticences (qui n’étaient que purement financière – les achats en 3 clics sur internet : le cauchemar des lecteurs 😀 ).
En plus d’aimer la couverture ainsi que l’objet-livre (bien que faisant 439 pages, il est très agréable à tenir en main), j’ai adoré l’histoire. La base de celle-ci en premier lieu, le fait que les hommes ne sachent pas ce qui s’est passé avant, que certains se posent des questions, cherchent à comprendre, à savoir alors que d’autres vivent leur vie sans chercher à en savoir plus. J’ai adoré le fait que les personnages parlent d’éléments de leur passé disparu qui correspondent finalement à notre présent.
J’ai aimé les touches de fantasy qui m’ont agréablement surprise car je ne m’y attendais pas. Elles sont très bien intégrées à l’histoire et lui donne une dimension supplémentaire. Le côté médiéval m’a plu également avec ce roi, ces princes, la noblesse, le manoir , le château…
Et ce que j’ai préféré, ce sont les personnages. Ils sont très attachants (enfin les sympas hein, les autres, on adore juste les détester 🙂 ). J’ai adoré suivre Pénélope, Lucie, Christine et Sylvia. Chacune a son caractère propre (ah cette Sylvia !! 🙂 ). Elles vivent une belle amitié qui leur permet de supporter les brimades que leur infligent ces « grandes Dames » et ces « grands Messieurs ».
J’ai aimé aussi les mystères qui planent, non seulement sur le passé et le présent de ce monde, mais également sur les personnages, les sympathiques comme les plus odieux.
Vous l’avez compris, j’ai tout aimé dans ce roman !! Emportée par la plume de l’auteur, je l’ai dévoré en quelques jours. Et maintenant, je veux le 2e tome, là, tout de suite, maintenant !!! (Bon il me faudra être patiente car il n’est pas encore édité ! :D)

Vous pouvez suivre l’actualité du roman et celle de l’auteur, RDV sur leurs pages Facebook : Inalia, Maud Cordier et Maud Cordier auteure.

Source : fiche du livre sur le site de l’éditeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s